Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 4 décembre 2010

4. 1960, 1970, 1980, 2010.

Albert Camus en 1947, par Henri Cartier Bresson.
En 1960, le 4janvier, Albert Camus meurt dans un accident de la route, écoutons-le sur le blog d' ANGELE PAOLI . En 2010, à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, il revient en grâce, à tel point qu'on songe un moment à le déterrer pour du bon.
En 1970, paraît le numéro 107 de LA QUINZAINE LITTERAIRE. LE VOICI en intégralité. Il y est question de François Jacob et Jacques Monod.

Romain Gary et Jean Seberg  par Raymond Depardon (Sur le tournage de "Les oiseaux se cachent pour mourir, film de Romain Gary, studios de Boulogne Billancourt, 1967)

En 1980, le 2 décembre est le dernier jour sur terre de ROMAIN GARY, dans ce beau billet PIERRE ASSOULINE évoque l'écrivain-caméléon, vous pouvez même en lire les commentaires, y découvrir les interventions d'Annibal (Jacques Barozzi) à propos de Nice, et (ré)écouter la voix de Romain.
1980 est aussi l'année de la mort de Sartre.

J.D. Salinger (années 60 ?)

2010 est l'année de la mort de J.D. SALINGER, en janvier, et celle de la parution de CosmoZ de CLARO, en Aout (à suivre). En 2010, MAURICE NADEAU, toujours directeur de la QUINZAINE LITTERAIRE semble s'en étonner & en pleine forme. L'amour de la littérature, une eau de jouvence?

Claro (Ecrivain français) du XXI ème siècle).
- Photo : Olivier Roller pour Télérama

Et après un
je vous dis, enfin, et je continue à m'amuser,
                             AU REVOIR ET MERCI;
ça n'aura donc été qu'un au revoir, puisque je suis de nouveau ici, nous sommes le 24 octobre 2011, il est 5 h 17, Nice en silence s'éveille... A 5 h 30 une rupture est en train de s'accomplir. Le 18 novembre 2011 aura été le JOUR UN. 4, un jour absolument moderne.
Le 14 décembre 2011. La vérité...
Le 8 janvier 2012, publication de LEO NEMO L'ETERNITE ROMAN Chapitre 8. De la musique avant toute chose; ce chapitre comporte un lien avec le message 5.

9 commentaires:

  1. "Mon vrai prénom, Romain, me paraissait assez satisfaisant. Malheureusement, il y avait déjà Romain Rolland, et je n'étais disposé à partager ma gloire avec personne. Tout cela était bien difficile. L'ennui avec un pseudonyme, c'est qu'il ne peut jamais exprimer tout ce que vous sentez en vous. J'en arrivais presque à conclure qu'un pseudonyme ne suffisait pas, comme moyen d'expression littéraire, et qu'il fallait encore écrire des livres".
    Romain Gary in "La promesse de l'aube".

    RépondreSupprimer
  2. Et 1 coup pour Leo et 1 coup pour Claude !!!!
    A part ce "Leo et Claude sont dans un bateau. Leo tombe à l'eau. Qui reste ?" , je trouve cette nouvelle page très belle ;

    RépondreSupprimer
  3. Avec l'amour maternel la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle tient rarement.... On est obligé de manger froid très souvent. Mais, un jour, une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son coeur et ce ne sont plus des condoléances.

    RépondreSupprimer
  4. moi j'avais honte de mon écriture quand je signais avec mon vrai nom... Depuis que j'ai adopté un pseudo j'aime bien ce que je fais... c'est grave docteur?

    RépondreSupprimer
  5. Non seulement c'est pas grave, mais je crois que c'est explicable...
    Cela dit,L'horloge commence à retarder? Nous sommes en principe le 8 . 12 . 2010 vers 10H 02...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime quand vous parlez tous les deux, ça tient chaud.

    RépondreSupprimer
  7. Un bravo général, cher Claude, pour ce nouveau blog. L'initiative est heureuse, sa richesse joyeuse, ses couleurs chatoyantes et ses reliefs protéiformes. J'adore.

    RépondreSupprimer
  8. savoir s'arrêter; ni une pause ni une trève, mettre un point à ce temps, précisément celui là.

    RépondreSupprimer