Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 22 janvier 2011

11. Marcel et Proust, Louis Ferdinand Auguste (le futur docteur Destouches), Bardamu et Mr Céline.

"Ce travail de l’artiste, de chercher à apercevoir sous de la matière, sous de l’expérience, sous des mots, quelque chose de différent, c’est exactement le travail inverse de celui que, chaque minute, quand nous vivons détournés de nous-mêmes, l’amour-propre, la passion, l’intelligence, et l’habitude aussi accomplissent en nous, quand elles amassent au-dessus de nos impressions vraies, pour nous les cacher entièrement, les nomenclatures, les buts pratiques que nous appelons faussement la vie ". ( Marcel, le narrateur créé par Marcel Proust, l'auteur de "A la recherche du temps perdu" dans Le Temps retrouvé)


                                   



«Dans l'histoire des temps la vie n'est qu'une ivresse, la Vérité, c'est la mort» in
 Semmelweis (thèse pour le Doctorat en mèdecine de Louis Ferdinand Auguste Destouches, le futur Louis-Ferdinand Céline). ...


...écrire un roman ou en vivre un, n'est pas du tout la même chose, quoiqu'on dise. Et pourtant notre vie n'est pas séparée de nos oeuvres. (Marcel Proust)".

                                              


"C’est la présence des Allemands qu’est insupportable. Ils sont bien polis, bien convenables. Ils se tiennent comme des boys-scouts. Pourtant on peut pas les piffer… Pourquoi je vous demande ? Ils ont humilié personne… Ils ont repoussé l’armée française qui ne demandait qu’à foutre le camp. Ah ! Si c’était une armée juive, alors comment qu’on l’adulerait !
Supposez une armée youpine, qui vienne mettons d’un peu plus loin… Y aurait rien de trop splendide pour elle ! Que des extases à plus finir ! C’est ça qui manque aux Français la férule du Juif, il veut plus en connaître une autre. Il veut en mourir et content, je vais vous dire comment tout à l’heure. Il est maudit, il est voué. Tout le reste c’est que des paroles." [Louis-Ferdinand Céline, (eh oui, le créateur de Bardamu et Robinson, l'auteur du "Voyage au bout de la nuit") in "Les Beaux Draps" pamphlet paru en 1941, dans la France occupée par les Allemands]


Il aura pas toujours été léger, léger, Louis Auguste Ferdinand Destouches dit Céline...



Je sentais que la recherche du bonheur dans la satisfaction du désir moral était aussi naïve que l'entreprise d'atteindre l'horizon en marchant devant soi. Plus le désir avance, plus la possession véritable s'éloigne. De sorte que si le bonheur, ou du moins l'absence de souffrances, peut être trouvé, ce n'est pas la satisfaction, mais la réduction progressive, l'extinction finale du désir qu'il faut chercher. On cherche à voir ce qu'on aime, on devrait chercher à ne pas le voir, l'oubli seul finit par amener l'extinction du désir. [Marcel, le narrateur d'Albertine Disparue 49, personnages créés par le romancier Marcel Proust].

Et c'est ainsi  qu'Illiers  devient Combray


Le 31 octobre 2011, retour à Nice. Le 25 novembre 2011, JOUR UN.11, où le changement se confirme. Le 21 décembre 2011, phlébite depuis deux jours...

3 commentaires:

  1. Les photos sous le lien Céline sont impressionnantes. Mes préférées : la première page manuscrite du voyage et les photos d'enfance où tout était encore esquisse...

    RépondreSupprimer
  2. Pour Semmelweiss voir http://www.medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/semmelweis.html

    RépondreSupprimer