Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 12 février 2011

14. A la recherche d'Andrée Chedid



Je n'aurai jamais lu vraiment Andrée Chedid, il aura donc fallu qu'elle meure, à l'âge de 91 ans, le 6 février 2011, pour que je parte à sa recherche.Wikipedia m'apprend d'abord qu'il existe un site officiel. Léger étonnement, voire déception, le site de cette poétesse francophone est entièrement en anglais. Un autre site, francophone, s'intitule officiel, mais est en fait un site personnel qui m'apprend qu'elle aura été célébrée en 2010 par le "Printemps des poètes". Je découvre sur le site de cette manifestation, ce premier poème


L'Autre.
  Je est un autre. » Arthur R.

À force de m’écrire
Je me découvre un peu
Je recherche l’Autre

J’aperçois au loin
La femme que j’ai été
Je discerne ses gestes
Je glisse sur ses défauts
Je pénètre à l’intérieur
D’une conscience évanouie
J’explore son regard
Comme ses nuits

Je dépiste et dénude un ciel
Sans réponse et sans voix
Je parcours d’autres domaines
J’invente mon langage
Et m’évade en Poésie

Retombée sur ma Terre
J’y répète à voix basse
Inventions et souvenirs

À force de m’écrire
Je me découvre un peu
Et je retrouve l’Autre.











édition Printemps des poètes

Continuant à surfer sur le moteur de recherche je m'aperçois que j'aurai raté l'hommage rendu par France Culture, une occasion d'entendre la voix d'Andrée Chedid et le récit qu'elle fait de sa vie et de son oeuvre, et d'abord l'évocation de son enfance en Egypte ainsi que son retour, plus tard, avec son mari, au Liban,

puis sa vie à Paris, à partir de 1946. J'apprends qu'elle aura commencé à écrire et publié d'abord en anglais... Elle est remarquée par Pierre Seghers et René Char. Ses premiers poèmes en français sont publiés par Guy Lévis Mano.
Et, en ce dimanche 13 février, 7 jours après la mort d'Andrée Chedid, j'aurai mis en ligne "Le Jardin perdu"[celui, retrouvé, du (re)commencement...]
Le 3 novembre 2011, où l'on apprend que la France ne va plus être un gros mot depuis l'attribution le 2.11.11 du Prix Goncourt à Alexis Jenni (L'Art français de la guerre, Gallimard) qui par ailleurs dessine sur un blog. Le Renaudot à Limonov de Emmanuel Carrère (P.O.L.).

Le 28 novembre 2011 est le JOUR UN.14, un Lundi, seul jour de la semaine entièrement consacré à l'acte d'écrire lui-même, stylo, cahier, ordinateur, facebook. Ce jour, 28.11  = 14 x 2.11 est la date anniversaire du, parrain Philippe Sollers, catholique et libertin, écrivain professionnel, né le 28 novembre, à Talence (Gironde) en 1936, il fête aujourd'hui ses 75 ans d'existence, et célèbre Casanova, né à Venise, le 2 avril 1725 et mort à Dux en Bohême le 4 juin 1798, à l'âge de 73 ans, aventurier et écrivain français, c'est à dire écrivant en français. Le manuscrit de L'Histoire de ma vie est exposé à la B.N.F.
Il commence à être numérisé et mis en ligne.


http://www.youtube.com/watch?v=hYqp7AAjcr4&feature=player_embedded#!
Le 24 décembre 2011
Le samedi 14 janvier 2012. LEO NEMO L'ETERNITE ROMAN. LIVRE UN. Chapitre 14.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire